Le Canada !

Je suis aller voir les feux du Canada. Quoi dire ? Ils ont manqué leur départ; plus de 20 minutes en retard !

Une fois commencé par compte on a eu le droit à un spectacle plutôt bon. La finale était complètement manqué par compte; trop c’est comme pas assez…

Photo Time !

Ce qui était drôle par compte c’est le gars avec qui je parlais. Les femmes sont plus indépendantes que jamais dit-il en regardant un groupe s’asseoir. Il prend une cigarette, il est vraisemblablement stressé. J’étais vraisemblablement la première personne à qui il parlait de la journée. George est un gars de Beloeil, il approche la quarantaine et il ne fréquente personne – pour le moment dit-il. Il a visiblement quelque chose qui l’énerve; il vient probablement de ce faire dumper…

“Ah, moi j’étais avec une fille – quatre fois par jour ! Elle aimait ça !”.

Je me contentais de hocher la tête en accord. Après tout je devais prendre quelques photos, j’avais mon trépied et mon “el tabarnouche de gros kodak”. J’ai pas été capable de faire une phrase de plus de 5 mots sans me faire couper.

“Moi j’adore les femmes. [Pause] Mais tsé aujourd’hui elles veulent tous savoir si vous avez des choses en commun [Pause] Moi, moi là, deuxième fois c’est rare que j’ai couché avec. Même “asteur” tu peux être un an sans coucher avec ta femme pis elle décide de te laisser là” dit-il en gesticulant comme un homme entrain de ce noyer. Ce n’est pas fini: “Quand elles décident de te laisser là – tu peux plus rien faire !, continue-t-il sur un ton désespéré, même si tu te met à lui embrasser les pieds, elle t’aime plus”.

Il s’allume une cigarette, pour ce calmer surment.

Il à continué en parlant de bars et comme quoi il n’aimait pas ça qu’il était un gars timide. Je crois plus tôt qu’il est insécure. J’ai subtilement dit que j’habitais dans le bloque en arrière de nous et j’ai eu la réaction voulu pour savoir s’il avait une bonne job stable. Il à fait une estimation de prix sur mon logement: “Bah, ca doit bien valoir au moins 300$ par mois”. Il n’était même pas à 50% de mon loyer. Le sujet ne c’est pas éternisé, il est très vite revenu au femmes après simplement m’avoir dit que c’était du vol mon loyer.

Les feux sont fini, je range mon stock, content de pouvoir retourné chez nous ! Bien il me suit jusqu’à la porte de mon immeuble. Et il n’a pas arrêté de me parler et de me dire ce qu’il aimait dans chaque femme qu’il voyait passer.

Leave a comment